L’ancien vice-président de RDC plaide non coupable devant la CPI

le

 

Le senateur Jean Pierre Bemba Gombo

(Reuters)/Le sénateur Congolais Jean-Pierre Bemba, accusé d’avoir mené une campagne de viols et de tortures
avec  ses miliciens en République démocratique du Congo (RDC), a plaidé non
coupable lundi devant la Cour pénale internationale (CPI).

L’ancien  vice-président  de  RDC, inculpé de crimes de guerre et de crimes
contre l’humanité, est la personnalité la plus éminente jugée à ce jour par
la CPI.

« M. Bemba a assurément compris cette inculpation et plaide non coupable par
mon  intermédiaire », a  déclaré son avocat Nkwebe Liriss, après lecture de
l’acte d’accusation.

Agé  de  47  ans,  Jean-Pierre  Bemba  a  été arrêté en Belgique en 2008 et
transféré  à  La  Haye.  Battu  par  Joseph  Kabila  lors  de  l’élection
présidentielle  de  2006,  il  était  devenu une des principales figures de
l’opposition  en RDC avant de fuir le pays en 2007, disant craindre pour sa
vie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s