Rapatriement des gorilles Congolais vivant au Rwanda

Le rapatriement des gorilles congolais vivant dans le pars national des Birunga au Rwanda a commencé ce samedi 23 Juillet 2011 sous la supervision de The Diane Fossey Gorilla Faund une organisation mondiale qui s’occupe de la protection des gorilles.

A bord des jeep land cruiser 4×4, le premier lot de 3 gorilles ont été accueillis par mme Chantal KAMBIBI RUGENERA ministre provinciale de l’Environnement Tourisme et Conservation de la nature, qui de son tour les a conduit à l’aéroport international de Goma où ces gorilles ont été embarqué abord d’un hélicoptère en destination du sanctuaire de KASUGHO en territoire de Lubero dans le parc national des Virunga en la province du Nord kivu à l’Est de la République Démocratique du Congo.

Pour M. Juan Carlos Bonilla de la nationalité Guatémaltèque, vice président mondial de DFGF qui a convoyé ces bêtes proches de l’homme, ces gorilles congolais tous sont jeunes et ont été capture entre les mains des braconniers au niveau du Rwanda, qui cherchaient les clients, tout en signifiant que son organisation doit rapatrier six gorilles au total.

S’adressant à la presse Mme Chantal Kambidi ministre provinciale du tourisme, environnement et conservation de la nature en province du Nord Kivu s’est réjouit du retours au bercail de ces gorilles qui vont renforcer la présence des touristes dans la partie Est de la RDC.

Le gorille anesthésié lord d’embarquement dans l’hélicoptère pour le sanctuaire de Kasugho dans le pars national des Virunga en RDC
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s