Lancement à Goma des activités du mécanisme conjoint de vérification des renseignements des pays membres de la CIRGL.

Étandard de la CIRGL

La ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, abrite à partir  de   mécanisme conjoint de vérification des renseignements élargi aux onze pays membres de la Conférence internationale pour la sécurisation de la région des Grands Lacs, CIRGL.

Les officiers de la RDC Rwanda Burundi Ouganda Tanzanie et autres pays membres de CIRGL

Les activités  de cette structure ont été lancées ce vendredi 14 septembre au cours d’une cérémonie patronnée par le ministre ougandais de la Défense Nationale, Monsieur Crispus Kiyonga, Président du sous comité des ministres de la Défense des pays membres de la Cirgl, en présence du vice premier ministre et ministre de la Défense et Anciens Combattants en RDC, Alexandre Luba  Ntambo avec à ses cotés ses homologues du Burundi, du Rwanda et de la République Unie de la Tanzanie.

Dans leurs allocutions circonstancielles, tous les intervenants  ont  saluée l’opérationnalisation de cette structure dont la mission consiste à vérifier les allégations en rapport avec le mouvement des  forces négatives au sein de la sous-région et par ricochet assurer la réinstauration de la paix, de la stabilité et du développement harmonieux au sein des pays membres de la CIRGL.

Le Général James Kabarebe l’un des grands combattants que regorge la sous région des grands lacs, était aussi à Goma pour répondre au rendez vous de la CIRGL

Bien avant de procéder à la coupure du ruban symbolique, le Président du sous comité des ministres de la Défense et ministre de la Défense ougandais a loué la disponibilité du Gouvernement de la RDC pour avoir rendu disponible les infrastructures devant abriter le mécanisme conjoint de vérification et doter cette structure des moyens de locomotion avec deux jeeps. « Il s’agit d’un pas en avant pour asseoir la paix, la stabilité et le développement au sien de notre espace comme sur base du pacanafricanisme » a annoncé l’Homme d’Etat ougandais qui estimé que la mise sur pied du mécanisme conjoint de vérification et le centre de fusion des renseignements constituent certainement des  éléments indispensables pour  la mise sur pied de la Force Internationale Neutre à déployer pour mater les forces négatives

Le professeur Ntumba Lwaba secrétaire Exécutif de la CIRGL(en veste)avec quelques officiers de la commission conjointe à Goma le 14 Sept 2012

Pour le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya avec le lancement des activités du mécanisme conjoint de vérification élargi aux pays membres de la CIRGL  une preuve que les trois sommets des Chefs d’Etats tenus à Addis-Abeba et à Kampala « n’auront  pas été des moments perdus comme certains medias ont eu à le propager ».

Les ministres de la Défense lors de la cérémonie

Tout en souhaitant pleins succès à l’équipe appelée à piloter cette structure, l’autorité provinciale au Nord-Kivu s’est dite convaincue que le lancement  du mécanisme conjoint de vérification « est un signal fort aux uns et aux autres que la paix, la stabilité et le développement constituent l’engagement ferme des Chefs d’Etats de la région ».

« Il s’agit d’une réponse aux attentes des populations de l’Est de la RDC et dans la Région des Grands lacs » a pour sa part indiqué le Secrétaire Exécutif, le Professeur Alphonse Ntumba Lwaba qui a émis le vœu de voir cette étape être suivie des résultats sur terrain en terme de sécurisation et de renforcement de confiance entre partenaires.

Un officier Burundais membre de la commission conjointe à Goma le 14 Septembre 2012

Il a précisé que cette étape sera suivie par le déploiement de l’équipe militaire d’évaluation qui se rendra sur terrain en vue d’aboutir à l’opérationnalisation de la force internationale neutre.

De son coté, le vice ministre premier et ministre de la Défense de la RDC, Alexandre Luba  Ntambo a signifié que les populations congolaises attendent des résultats congrès pour qu’en fin règne, dans région, la confiance entre Etats et que vienne la paix tant attendue par la  population pour le retour de tout un chacun dans son milieu naturel. Il a recommandé un travail avec honneur et impartialité à tous les animateurs du mécanisme de sont attendus des résultats.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s