La France pour « plus de visibilité sur le conflit qui n’a pas d’images » au Nord-Kivu.

Madame Yamina Benguigui, ministre française de la Culture et délégué à la Francophonie et Docteur Valérien Mbalutwarandi Kinywa le ministre provincial en charge de l’administration du Territoire, Affaires Coutumières et Ordre Public

« La France est résolument engagée à apporter une visibilité sur le conflit qui n’a pas d’images à la base de beaucoup d’exactions envers les enfants et les femmes autres populations contraintes à fuir leurs milieux naturels suite à la peur présentes un peu partout en province du Nord-Kivu » a déclaré, ce lundi 15 octobre, Madame Yamina Benguigui, ministre française de la Culture et délégué à la Francophonie en visite de travail à Goma.

Madame Yamina Benguigui, ministre française de la Culture et délégué à la Francophonie en visite de travail à Goma

Au chef-lieu du Nord-Kivu, Madame Benguigui a indiqué être venue poser une action concrète qui consiste à traduire en actes la solidarité de la Francophonie notamment par la remise d’une aide par le biais du Programme Alimentaire Mondial, du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés et l’hôpital Heal Africa. Cette assistance destinée aux femmes, aux enfants ainsi qu’aux malades du VIH-SIDA en plus de traduire la marque de solidarité constitue une preuve que la France est déterminée à agir réellement a signifié Madame Yamina Benguigui avant d’indiquer que « la France a pris position contre le Mouvement du 23 mars (M23) », allusion faite au récent discours du Président François Hollande lors de l’Assemblée générale de l’ONU.

Madame Yamina Benguigui a également échangé avec les autorités provinciales du Nord-Kivu

A noter qu’en plus d’un tour d’horizon sur la situation sécuritaire dans la sous-région avec les officiels de la Monusco, Madame Yamina Benguigui a également échangé avec les autorités provinciales du Nord-Kivu notamment le ministre provincial en charge de l’administration du Territoire, Affaires Coutumières et Ordre Public, le Docteur Valérien Mbalutwarandi Kinywa.

Madame Yamina Benguigui a dit que « la France a pris position contre le Mouvement du 23 mars (M23) », allusion faite au récent discours du Président François Hollande lors de l’Assemblée générale de l’ONU

C’était dans la salle des réunions du Gouvernorat en présence du ministre provincial Symphorien Kahindo Muthethe Mundenga ayant dans ses attributions la Santé et les Affaires Sociales au Nord-Kivu.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s