Madame Mary Robinson pour une solution concertée à la crise au Nord-Kivu.

le
 Madame Mary Robinson

Madame Mary Robinson

 « Tous les partenaires doivent travailler ensemble pour trouver une solution à la crise qui sévit en province du Nord-Kivu », a souhaité Madame Mary Robinson, Envoyée spéciale du Secrétaire général de l’Onu dans la région des Grands Lacs, de passage ce mardi 30 avril à Goma, où elle e échangé avec le Gouverneur Julien Paluku Kahongya.

 Madame Mary Robinson et le Gouverneur du Nord Kivu Julien paluku Kahongya

Madame Mary Robinson et le Gouverneur du Nord Kivu Julien paluku Kahongya

Pour l’ancienne présidente Irlandaise qui est à sa première tournée censée matérialiser l’Accord cadre, signé en date du 24 février à Addis-Abeba, est cette fois là celui de « l’espoir » comparativement à d’autres accords intervenus. Ainsi  le Gouvernement de la RDC, la Société civile et tous les autres partenaires ont un important rôle à jouer pour la réussite de l’Accord cadre différents des précédents.

« Il y avait des accords dans le passé qui n’avaient pas marché et réussi mais désormais les choses doivent changer », a recommandé Madame Mary Robinson qui promet « être très directe et très franche » vis-à-vis de tous ses interlocuteurs, son unique agenda étant la réussite de l’Accord cadre d’Addis-Abeba.

En plus de la rencontre avec les autorités provinciales du Nord-Kivu, l’Envoyée Spéciale du Secrétaire général de l’Onu dans la région des Grands Lacs projette des rencontres avec les responsables de la Monusco au Nord-Kivu ainsi que les membres de la coordination de la Société civile dans cette Province.

 Madame Mary Robinson au cabinet de travail du gouverneur du Nord Kivu

Madame Mary Robinson au cabinet de travail du gouverneur du Nord Kivu

519 éléments du M23 se sont rendus dans différentes bases de la Monusco au Nord-Kivu.

Par ailleurs le Gouverneur Julien Paluku a révélé que les statistiques harmonisées entre son bureau et la MONUSCO font état des cinq cent dix-neuf (519) éléments du Mouvement du 23 mars, parmi lesquels 116 rwandais, se sont rendus à ce jour dans les différentes bases de la mission onusienne au Nord-Kivu.

Ces éléments  disent être fatigués de la guerre et ne trouvent plus d’avenir dans les groupes armés et ceux qui ont déclaré être des rwandais ont été rapatriés vers leur pays par le canal du département désarmement, Démobilisation et Rapatriement, DDR pendant que certains de ces combattants ont été démobilisés.

de gauche a droite M. Roger Meece representant du SG de l'ONU en RDC, Mme Mery Robinson et l'honorable Julien Paluku Kahongya Gouverneur de province du Nord Kivu
de gauche a droite M. Roger Meece representant du SG de l’ONU en RDC, Mme Mery Robinson et l’honorable Julien Paluku Kahongya Gouverneur de province du Nord Kivu

ROB3Il s’agit des retombées sur le plan dissuasif à l’annonce de l’arrivée de la Brigade, a estimé le Gouverneur Julien Paluku avant d’ajouter que d’autres dimensions pour la résolution de la crise au Nord-Kivu restent à explorer pour mettre un terme à cette situation une fois pour toutes.

Julien Paluku s’est, à cette occasion, exprimé sa satisfaction par la tournée de Madame Mary Robinson qui selon lui constitue un début d’exécution de l’Accord cadre d’Addis-Abeba lequel accord a institué un mécanisme robuste dénommé les 11+4 a savoir les 11 pays membres de l’ONU, de l’Union Africaine, la CIRGL et la SADEC.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s