L’Onu va appuyer la République démocratique dans ses efforts de pacification, selon Ban Ki Moon.

Ban Ki Moon à la descente de son avion
Ban Ki Moon à la descente de son avion

Arrive à Goma ce jeudi 23 Mai 2013 le Secrétaire général de l’Organisations des nations unies, Onu, vient de boucler sa tournée en RD Congo par la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où il a réitéré l’appui de la communauté internationale aux efforts de pacification du pays conformément à l’Accord-cadre signé en date du 28 mars écoulé à Addis- Abeba entre les chefs d’Etats africains et le Président Joseph Kabila.

le Président de la Banque Mondiale, Jim Kim à gauche, Julien Paluku Kahongya au milieu et Ban Ki Moon à droite
le Président de la Banque Mondiale, Jim Kim à gauche, Julien Paluku Kahongya au milieu et Ban Ki Moon à droite

Accueilli au chef-lieu du Nord-Kivu par le Gouverneur Julien Paluku Kahongya, le Secrétaire général de l’Onu qui a dans sa suite le président de la Banque Mondiale, Jim Kim a, au cours d’une conférence de presse tenue o la base de la Monusco-Goma, exprimé la détermination de toute la communauté internationale à mettre un terme aux violences faites aux jeunes filles et aux femmes. « C’est la raison d’être de la résolution 2098 » qui institue la Brigade spéciale de l’intervention, a-t-il signifié.
« La Brigade spéciale d’intervention mise sur pied selon la résolution 2098 va se pencher sur cette question » en vu de préserver les vies humaines et le moment est venu pour mettre fin aux souffrances qui n’ont que trop durer.
Monsieur Ban Ki Moon a ainsi annoncé la détermination des Nations unies d’imposer la paix contrairement aux missions traditionnelles consistant au maintien de la paix.
A une question relative au déploiement effectif, le Secrétaire général de l’Onu s’est voulu rassurant car, selon lui, outre la Tanzanie, l’Afrique du Sud et le Malawi ont garanti faire diligence pour apporter leur appui à la Brigade qui du reste constitue une force supplétive à l’armée congolaise censée assurer la sécurité intégrale de toute l’étendue du territoire national.

Ban Ki Moo dialoguant avec le gouverneur du Nord Kivu à l’aéroport international de Goma
Ban Ki Moo dialoguant avec le gouverneur du Nord Kivu à l’aéroport international de Goma

En ville de Goma, le Secrétaire général de l’Onu a spécialement visité les victimes des violences sexuelles prises e charge à l’hôpital Heal Africa, une occasion pour Ban Ki Moon de rendre hommages au Docteur Jo Lussy pour les loyaux services rendus à l communauté de même que le Docteur Denis Mukwege de Bukavu.
La Banque mondiale engagée à lutter contre la pauvreté.
Pour sa part, le Président de la Banque Mondiale, Jim Kim a réaffirmé l’engagement de son institution à s’impliquer dans les actions de développement de la sous-région des grands lacs pour une hauteur d’un milliard trois cent mille dollars américains.
ban2Ce financement de la banque mondiale sera essentiellement orienté vers les secteurs de l’énergie, de la santé et de l’éducation dans les perspectives d’améliorer les conditions de vie de la population au sein de la sous-région et par ricochet contribué à la pacification.
La vision de la Banque mondiale se focalise sur les projets intégrateurs au niveau de la sous-région, la paix t la sécurité étant au centre des priorités. « L’amélioration des échanges transfrontaliers constituent un gage pour une paix durable entre les populations », a conclu le président de la Banque mondiale.

Rien ne pourra arrêter la marche de paix au Nord-Kivu, selon Julien Paluku.
« L’arrivée à Goma du secrétaire général de l’Onu ne fait que matérialiser le programme initialement par Ban Ki Moon », a signifié le Gouverneur Julien Paluku tout en avouant qu’il s’agit d’un signe non trompeur que «personne ne pourra arrêter la marche de la paix à l’Est de la RD Congo ».

visite de ban Ki Moon à Goma
visite de ban Ki Moon à Goma

Monsieur Julien Paluku qui a eu de fructueux entretiens avec le Chef de l’Onu au salon d’honneur de l’aéroport de Goma a révélé qu’à la détermination des Nations Unies à appuyer la RDC dans son programme de reconstruction.
« Les nations Unies sont très déterminées à accompagner la Province du Nord-Kivu singulièrement et la RDC en général pour retrouver sa santé d’an tant », a confié Julien Paluku qui n’a pas caché sa satisfaction pour la visite de cette haute personnalité dans sa juridiction.

la sécurité de Ban Ki Moon était bien rassure
la sécurité de Ban Ki Moon était bien rassure

« L’arrivée de Monsieur Ban Kid Moon au Nord-Kivu malgré les bruits de bottes traduit son souci de ne pas se faire intimider par qui ce soit », a estimé l’autorité provinciale tout pour qui les attentes ont été rencontrées par cette visite, la deuxième au Nord-Kivu.
Pour traduire sa satisfaction, Julien Paluku a remis au Secrétaire général de l’Onu une œuvre d’art marquée par un géant palmier sous lequel sont abritées des populations.

Prince Willy Mishiki
Prince Willy Mishiki

Pour sa part le prince Willy Mishiki un notable du Nord Kivu s’est réjouit de la présence de Ban Ki Moon à Goma, mais il n’a pas été satisfait concernant le montant d’un milliard de dollars pour les projets de développement dans la sous région, car selon lui il fallait détailler la part de chacun parmi les pays bénéficiaires.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s