Le Gouverneur Julien Paluku qualifie de réussite congolaise la déclaration du 7e sommet extraordinaire des chefs d’Etat membres de la Cirgl de Kampala.

le
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse

La déclaration finale qui a sanctionné le 7e sommet extraordinaire des Chefs d’Etat des pays membres de la Conférence internationale sur la région des grands lacs tenu dans la capitale ougandaise, Kampala,  constitue une réussite pour le Gouvernement de la République démocratique du Congo a signifié, en substances, le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya qui s’exprimait au cours d’un point de presse tenu ce vendredi 06 septembre au jardin du Gouvernorat.

Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse     Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse

Pour le chef de l’Exécutif Provincial au Nord-Kivu, il est un fait indéniable que toute la communauté internationale a pris l’engagement d’accompagner les efforts entrepris par le Président Joseph Kabila pour le rétablissement de la paix dans cette partie du pays partant des trois options à savoir l’option diplomatique, politique et militaire. Toutes ces trois options sont netrain de produire des fruits attendus, a signifié Julien Paluku qui fait référence aux différents sommets et réunions sur la crise en RDC sans omettre l’action militaire concertée par les Fardc et la Brigade d’intervention de la Monusco contre le M23.

D’une manière générale « nous pouvons nous réjouir que le Gouvernement de la République démocratique du Congo va à Kampala ragaillardi », a signifié le Gouverneur Julien Paluku pour qui la relance des pourparlers dans les conditions actuelles est plus qu’avantageuse pour la RDC au moment où les rebelles du M23 sont affaiblis suite à la récente traque conjointe Fardc-Brigade d’intervention de la Monusco.

Julien Paluku qui a explicité les onze points de la déclaration issue de récentes assises de Kampala, s’est félicité pour les avancées enregistrées surtout que les participants ont fermement condamné les derniers largages des obus, par le M23, sur les villes de Goma (coté congolais) et de Gisenyi, au Rwanda.

Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse     Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse
Honorable Julien Paluku Kahongya lors de la conférence de presse

A une question relative au bien-fondé de la relance des pourparlers entre le Gouvernement Congolais et la rébellion du M23, l’autorité provinciale a indiqué que « la communauté internationale doit avoir estimé utile une solution de la crise sans effusion d’une seule goute de sang ».

« Si c’est une solution qui peut nous emmener à terminer la crise sans qu’un seul congolais ne puisse tomber sur le champ de bataille, que les gens déposent les armes et que les innocents enfants de Rutshuru qui ont été recrutés par force soient récupérés pour qu’on les oriente  vers la démobilisation, nous avons estimé que ce sera la bonne voie», a fait savoir le Gouverneur Julien Paluku qui salue l’ingénieuse démarche des membres de la communauté internationale.

A Kampala, le Gouvernement de la République démocratique du Congo ne va pas négocier avec les criminels qui ont les portes de Cour pénale internationale ouvertes devant eux, prévient-on.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s