La campagne malveillante contre la Coopec IMARA : Les membres fixés par le comité de gestion.

Bâtiment de la COOCEC IMARA qui fait la fierté des micro-finance en RDC
Bâtiment de la COOCEC IMARA qui fait la fierté des micro-finance en RDC

Il faisait à peu près un moment qu’une rumeur faisant état de la faillite de la Coopérative d’Epargne et des Crédits IMARA concoctée de toutes pièces par des concurrents mal veillant circulait à Goma.

Celle-ci qui s’est vite rependue a aussitôt atteint certains membres de cette grande entreprise de droit congolais de micro finance au point de les inciter au soulèvement.

Certes, comme nous l’avons bien appris du Directeur Général de la Coopérative Centrale d’Epargne et des Crédits (COOCEC IMARA) M. Adellard MINEENE il y avait quelques petits problèmes liés à la situation générale financières sur le plan mondial, et ceux liés à la situation sécuritaire observée à l’Est du pays principalement au Nord Kivu où cette institution a vu le jour vers années 1978.

Par cette fin une assemblée générale extra ordinaire spontanément convoquée par le comité de gestion a été tenue en date du 12102013 en la grande salle de l’hôtel la Joie Plazza.

Le Directeur Général de la Coopérative Centrale d’Epargne et des Crédits (COOCEC IMARA) M. Adellard MINEENE
Le Directeur Général de la Coopérative Centrale d’Epargne et des Crédits (COOCEC IMARA) M. Adellard MINEENE

Au cours de cette rencontre ouverte au nom du Gouverneur de la Banque Centrale du Congo par M. Venance Lengwe Bin Kaumba Directeur de cette organisation financière étatique au niveau de la province du Nord Kivu ; trois points ont été inscrit à l’ordre du jour parmi les quels : la santé financière de la Coopec Imara, l’état de l’environnement dans le quel le travail effectué et enfin échange  entre les membres et les responsables de la Coopec IMARA.

Apres un échange démocratique et h à l’issu du quel toutes les questions possible ayants trait à la gestion et aux problèmes constatés récemment dans le retrait ont été posées, les membres ont finalement compris qu’il y avait une main noire pour saper maladroitement l’image d’IMARA et mettre à mal le fonctionnement de la coopec précitée.

<< Nous sommes très satisfait d’être informés de la situation intégrale qui faisait qu’il y ait ces petits problèmes observés et l’implication personnelle d’abord des responsables de IMARA et celle du Directeur provincial de la Banque Centrale pour que dans un bref délai les solutions adéquates y soient trouvé>> a indique joyeusement à la sortie de la rencontrée M. Akilimali Gérôme un operateur économique et membre de la Cooopec Imara.

Pour sa part, M. Venance Lengwe Bin Kaumba Directeur Provincial de la Banque Centrale Nord Kivu, a d’abord appelé les membres de cette structure à l’apaisement et à la confiance en celle-ci, malgré vent et marré rend des services louables à ses membres. Il a ensuite confirmé l’accompagnement et le soutien de la Banque Centrale aux actions de la Coopec  Imara pour non seulement son développement mais également celui de ses membres.

Il leur a mêmement rappelé les problèmes aux quels cette coopérative  s’est heurtée durant son opérationnalité qui méritent une attention soutenue. Parmi les quels il a cité l’ensevelissement des ses infrastructures par la lave volcanique du 17 janvier 2002, l’insécurité récurrente observée au Nord Kivu, à part la crise monétaire internationale qui a déchiré le circuit monétaire et économique mondial.

Clôturant son intervention, le représentant de l’autorité monétaire de la RDC, a rappelé la mission d’une structure de micro finance celle d’épargner et d’accorder des crédits et non de garder les hypothèques c.à.d. des maisons et des titres des propriétés, avant de souhaiter à l’auguste assemblée une bonne séance d’échange pour leur continuité et avancement.

A travers une face à face intervenu juste après cette assemblée générale extraordinaire, le Directeur Général de la COOCEC IMara qui répondait aux questions de la presse, a tout d’abord reconnu les quelques petits problèmes observés dans le retrait soulevé par les membres de la coopec  Imara contre les quels il a promis son implication personnelle aux cotes des gérants de cette composante de la COOCEC sous sa gestion en perspective d’en trouver urgemment des solutions durables.

 

Guiche de la Coopec Imara au centre ville de Goma
Guiche de la Coopec Imara au centre ville de Goma

Il s’est par ailleurs réjouit de la compréhension et la maturité dont ont fait preuve les membres ; qui a-t-il rappelé sont les propriétaires de cette coopérative qui doit demeure à leur service leur productivité en vue de pérenniser les actions de leur organisation de micro finance.

C’est en ce sens qu’il a aussi montré l’importance de cet échange qui est venu mettre au claire les choses, contre carrant aussi les campagnes malveillant déloyaux.

A titre de rappel on notera ici que la COOPEC IMARA reste la seule des coopératives qui a su bien conserver ses activités à la satisfaction de ses membres après des difficultés ci haut citées qui ont même amené au moins plus de 80% de ses organisations à fermer les portes aux grandes désolations des membres. C’est même ça l’engouement remarqué dans  l’adhésion des nouveaux membres tant en ville de Goma que partout où elle vient d’étendre ses actions à travers la RDC.

Comme connu de tous, la COOCEC IMARA fait aujourd’hui innover ses services pour faciliter les membres l’accès à leurs crédits et leur développement. A titre d’exemple il y a peu la COOCEC IMARA a mené des enquêtes au nivaux de différentes contrée de la ville de Goma et dans le territoire de Masisi où 1000 ménages vivant avec moins de deux dollars par jour ont reçu une formation pour mener les petites activités avant d’être accordé des crédits pour cette fin.

Au moment où nous publions cette information le DG de la COOCEC IMARA M. Adellard Mineene se trouve dans la ville de Bukavu, et les sources dignes de foi nous renseignent qu’après Bukavu et UVIRA, avant d’aller à Beni et Butembo  dans l’objectif d’échanger et  apaiser les membres de son institution qui se porte très bien malgré les contre succès qui lui tende des peaux de bananes.

Commence depuis l’année 1978 aujourd’hui la Coopec IMARA dans la ville de Goma compte plus de 200mille membres.

Publicités

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. lukongo brigitte dit :

    il parait que votre banc et tomber en faillite a matadi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s