Prestation de serment pour Onze OPJ de l’Office de la bonne gouvernance et lutte contre corruption au Nord-Kivu.

les OPJ de l'OBLC apres le serment avec le gouverneur de province et le procureur de la republique
les OPJ de l’OBLC apres le serment avec le gouverneur de province et le procureur de la republique

La salle des réunions du Gouvernorat provincial du Nord-Kivu a abrité ce mercredi 14 novembre la cérémonie de prestation de serment Onze officiers de police judiciaire, OPJ à compétence restreinte pour le compte de l’Office de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, Oblc.

Les onze cadres parmi eux, Monsieur Rotand Katembo Saidi Kahongya, Auditeur provincial de cette structure attachée au cabinet du Gouverneur, ont juré devant le Procureur de la République, « fidélité au Président de la République, obéissance à la Constitution et aux lois de la république démocratique du Congo, de remplir fidèlement les fonctions qui me sont confiées et d’en rendre loyalement compte à l’Officier du ministère public ».

Me Rostand Kahongya auditeur superieur provincial de l'OBLC
Me Rostand Kahongya auditeur superieur provincial de l’OBLC
Le Gouverneur Julien Paluku Kahongya qui a tenu à rehausser  de sa présence cette cérémonie, a indiqué être entrain de traduire en actes la  volonté  du Chef de l’Etat qui fait de la Justice l’un des piliers pour la bonne gouvernance en luttant contre les antivaleurs lorsqu’en 2006, lors de sa prestation de serment, il avait annoncé que les portes des prisons seront ouvertes pour tout délinquant, corrompu et corrupteur.
 Il a ainsi prodigué de sages conseils aux heureux assermentés qui, a-t-il recommandé, sont appelés à cultiver des vertus dans l’exercice du noble métier d’OPJ.
« On ne choisit pas de devenir OPJ pour tracasser mais l’on le devient pour servir la nation avec un esprit d’abnégation et de sacrifice », a signifié Julien Paluku avant d’appeler les heureux assermentés à ne pas « être les premiers à tomber dans les antivaleurs que eux-mêmes sont appelés à combattre ».
La conscience, l’indépendance, la probité, la loyauté, la délicatesse, la courtoisie, l’honneur, l’humanité, la compétence, le dévouement, la diligence et la prudence sont les quelques vertus morales et intellectuelles qu’a formulées l’Autorité provinciale à titre des recommandations.
Peu avant le Procureur de la République, le magistrat Dieudonné Kongolo Ilunga est revenu sur le bien-fondé de la prestation des OPJ de l’OBLC dont l’importance n’est plus à démontrer dans les perspectives d’asseoir la bonne gouvernance au Nord-Kivu par la reconstitution des biens de l’Etat mal acquis par l’identification des biens mal acquis.
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s