Présentation à la presse d’un groupe de sept présumés instigateurs d’une nouvelle rébellion au Nord-Kivu à partir de Ngungu-Masisi.

d'un groupe de sept présumés instigateurs d'une nouvelle rébellion au Nord-Kivu à partir de Ngungu-Masisi
d’un groupe de sept présumés instigateurs d’une nouvelle rébellion au Nord-Kivu à partir de Ngungu-Masisi

Le commandement opérationnel de la 8ème Région militaire au Nord-Kivu a présenté, ce samedi 16 mai, à la presse de Goma, un groupe de sept éléments ex-M23 faits prisonniers pendant qu’ils tentaient de vouloir déstabiliser la RD Congo à partir de la localité de Ngungu située à environ 80 au Sud-ouest de Goma.

Le Gouverneur Julien Paluku qui a fait le constat de cette belle opération réalisée grâce aux efforts conjugués par les Forces armées de la RD Congo et la Police nationale congolaise, a salué la complicité entre la population et les services spécialisés grâce à laquelle ce danger contre le pays a pu être invité.

« Je salue la complicité actuelle entre la population, les Forces armées de la République démocratique du Congo et la Police nationale congolaise qui a permis à ce que l’on mette la main sur ce groupe de bandits », s’est réjoui le Gouverneur Julien Paluku avant d’adresser une ferme condamnation envers quiconque s’aventurerait à vouloir troubler la quiétude des congolais désormais « dur comme l’acier ».

Le Gouverneur Julien Paluku qui a fait le constat de cette belle opération réalisée grâce aux efforts conjugués par les Forces armées de la RD Congo et la Police nationale congolaise
Le Gouverneur Julien Paluku qui a fait le constat de cette belle opération réalisée grâce aux efforts conjugués par les Forces armées de la RD Congo et la Police nationale congolaise

Parmi cette bande criminelle conduite par un certain colonel ayant fait défection au sein des Fardc, Safari Claude de son vrai nom Gapasi Alphonse (qui s’est présenté comme un ancien capitaine de l’armée rwandaise), il figure des gardes du corps d’anciens commandants de la rébellion défaite du M23.

Des sources de la 8ème Région militaire, les sept éléments étaient au sein d’un groupe de 18 sujets qui se seraient infiltrés en RD Congo à partir de la cité de Kichanga. Ils auraient gagné la localité de Ngungu puis celle d’Ufamandu en escaladant les collines verdoyantes de Kirolirwe avant d’atteindre Ngungu puis s’engouffrer dans la brousse d’Ufamandu, à la lisière entre les territoires de Masisi et Walikale.

D’ici, ils tenaient à venir procéder à un recrutement clandestin aux fins de mettre sur pied une autre rébellion.

Nécessité de solidariser avec les services spécialisés

Répondant aux journalistes, en marge du constat, le Chef de l’Exécutif au Nord-Kivu a ainsi appelé tous ses administrés à plus de vigilance surtout à doubler de solidarité avec les services spécialisés afin de faire échec à toutes les velléités déstabilisatrices du pays pour quelque raison que ce soit.

« Je profite de ce moment pour appeler toute la population du Nord-Kivu à demeurer solidaire ensemble avec les services spécialisés pour que nous ne puissions jamais laisser passer un seul élément dont l’objectif serait de venir semer encore une fois mort et désolation dans notre province car on en a assez », a signifié Julien Paluku.

Outre la garantie de traiter les sept capturés dans le respect des droits humanitaires, l’Autorité provinciale a assuré que les services spécialisés vont se mettre au travail afin de remonter la filière pour que les instigateurs de cette nouvelle rébellion en gestation soient sévèrement sanctionnés et qu’ils subissent la rigueur de la loi.

« Gare à ceux qui pensent qu’ils peuvent faire encore de l’aventure au Nord-Kivu », a prévenu Julien Paluku qui indique que l’Armée loyaliste est plus que déterminée à contrer toute tentative de déstabilisation du pays.

« Les Forces armée de la RD Congo sont décidées à dire plus jamais ça et nous l’avons vécu avec l’échec cuisant infligé au M23 et actuellement aux opérations en cours contre les ADF-Nalu », a conclu le Gouverneur Julien Paluku comme pour reconnaitre la montée en puissance de l’Armée congolaise sous le commandement suprême de Joseph Kabila Kabange.

A noter qu’en plus des sept capturés, trois présumés voleurs à main armée, arrêtés, en ville de Goma, ont été également présentés à la presse.

Sé: Musafiri Mulopwe Mustafa Kemal

d'un groupe de sept présumés instigateurs d'une nouvelle rébellion au Nord-Kivu à partir de Ngungu-Masisi
d’un groupe de sept présumés instigateurs d’une nouvelle rébellion au Nord-Kivu à partir de Ngungu-Masisi
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s