ENGAGEE DANS LE SECTEUR DE LAVAGE DES ENGINS ROULANTS, MADAME KAVUGHO KASUKI KEYA, ETONNE ET INSPIRE …

Mme KAVUGHO KASUKI KEYA
Mme KAVUGHO KASUKI KEYA

L’auto-prise en charge n’est pas l’apanage des seuls hommes. Des femmes veulent désormais la concrétiser avec engagement en vue de subvenir à leurs  besoins existentiels. Tel est le cas de Madame KAVUGHO KASUKI KEYA, Chef et actrice clé de l’entreprise investie dans le lavage des engins roulants au quartier Katoyi, Commune de Karisimbi, Ville de Goma  en province du Nord Kivu.

D’aucuns ne pouvaient s’imaginer de voir une femme s’occuper du lavage de véhicules et motos en ville de Goma. Mariée et mère de 9enfants, Madame KAVUGHO KASUKI KEYA  s’y est engagée et y trouve plaisir car l’ayant intégré avec épanouissement dans sa vie comme source de survie.

Depuis 6 mois déjà, Madame KAVUGHO KASUKI KEYA a pris l’option de créer cette entreprise qui, petit à petit prend corps et attire nombreux clients vers elle pour la propreté des engins roulants. Pour elle « le début n’était pas du tout facile, il fallait un engagement et une détermination, surtout quand des gens la voyaient brosse en main, nettoyant ces engins, je faisais l’objet de curiosité de plusieurs personnes qui collaient ce genre  aux seuls partenaires  hommes .Je sortais par-là de l’ordinaire, et là se situait le grand défi à relever en, affirmant ainsi pour le travail bien fait. »

Située à côté de la salle polyvalente  Katoyi  2000, elle encadre  7 jeunes gens avec qui  elle partage plusieurs heures de dure labeur, car tout s’effectuant manuellement. La rémunération se fait journalière ment sur base des recettes enregistrées. Pour KAVUGHO  KASUKI  KEYA, chacun doit participer à la bonne production de par la qualité du service rendu car notre survie en dépend. Il en est  de même pour l’acquisition matérielle adéquate en vue de répondre aisément  aux  attentes  de nos nombreux clients.

Heureusement pour elle, l’entreprise vient de se dompter de deux moteurs et de quelques matériels de spécialités. Ce qui allège et facilite le travail mais cela ne pas suffisant, il faut d’autres dotation pour faire face à la concurrence du secteur de lavage des engins roulants.

Au-delà de tout, la détermination

Pour Mme Kasuki Keya, laver les voitures n’est pas chose facile, ce travail implique beaucoup, d’engagement, de sacrifice, d’endurance car trop fatigant. Et, pour donner du tonus à son équipe, Mme Kasuki Kyeya, est elle-même, manœuvrière car, selon elle, « le chef d’entreprise doit prêcher  par l’exemple et non être donneur des ordres » sans s’impliquer soi-même dans le travail.

Mme Kavugho kasuki Keya : au four et au moulin

Mme Kavugho Kasuki Keya s’efforce d’être présente à son lieu de travail et dans sa famille car son travail ne lui dénude de rien de sa nature de mère et moins encore de femme. Elle s’occupe pleinement de sa famille quand bien –même cela n’est pas facile, reconnait-elle.

Elle a l’obligation de participer à la cohésion et à la survie familiale. Chose rassurante est qu’elle vient d’avoir l’appui et l’encouragement de son mari qui vient de se joindre à elle et s’occupe de la maintenance des matériels  acquis et dont le remboursement du fonds emprunté (900$) pour son acquisition est en cours.

Au juste, que gagne-elle par jour ?

Les recettes sont variantes. Elles nagent entre 30 000 FC, environ 30$ US et 20 000 Franc Congolais, environ 20$/jour. Le nettoyage des camions FUSO  revient à 5 000 FC, plus ou moins 5$ US; et les voitures entre 2 000 et 3 000 FC, tandis que les motos à 700 Franc Congolais. Tout dépend des jours, de la qualité des services rendus et du marketing quant à ce. « Ainsi, nous devons beaucoup et bien travailler», nous rassure- t-elle.

Mme KAVUGHO  KASUKI  KEYA est convaincu que pour beaucoup gagner il faut alors persuader les clients par la qualité des services rendus. Il en dépend de la survie de notre entreprise et de nous-même, dit-elle. Ce qui est intéressant est que Mme Kavugho Kasuki  Keya pense que par son entreprise ; elle gagne du travail ; l’encadrement jeunes ; la vente de l’image de femme comme véritable actrice ; créatrice d’emploi et d’auto-prise en charge

Pour sa survie existentielle et sociale. N’est-ce pas là une noble et l légitime ambition pour faire accepter une autre image de la femme et démystifier ceux qui ne croient pas aux capacités actionnaires des femmes.

 

Difficultés, y en a aussi

La dépréciation du service rendu, car faisant toujours objet de marchandage par nos clients.

– La non acquisition des matériels adéquats;

– L’insuffisance en énergie électrique, car le moteur consomme beaucoup de carburant (10/jr) ;

– La sur taxation et la tracasserie fiscale par les services de recettes publiques ;

– Difficile combinaison entre le service ménager et la gestion de l’entreprise ;

– Le non professionnalisme de notre équipe dans ce secteur de lavage des engins  roulants.

Témoignages

Paluku sikuli chauffeur d’un minus bus et client de madame     KAVUGHO KASUKI KEYA, nous a révélé que cette femme est très courageuse car elle nous rend un bon service, tandis que monsieur SIBUMANA GRACE chauffeur d’une voiture dit que c’est par curiosité que je suis  venu faire le levage de ma voiture ici, car j’entendais parler d’elle dans la ville. Maintenant je suis convaincu que les femmes sont capables de bien travailler si seulement elle s’en donne. Par ailleurs JACKSON KAMAVU motard de son état, a dit <<nous sommes fier d’elle, nos motos sont maintenant bien nettoyé et propre et son prix est abordable>>.je demande a tout homme et femme d’encourage ce type d’initiative pour le développement de notre province.

Appel et perspective d’avenir

Mme KAVUGHO KASUKI KYEYA demande aux ONG œuvrant pour la promotion de la femme et associations féminines de lui venir en aide en lui dotant des matériels modernes en vue de l’efficacité et la qualité réductionnelle de services.

Mme KAVUGHO KASUKI KEYA, qui fait montre de sa capacité intellectuelle et motrice, espère qu’avec le concours de tout le monde, son entreprise va être prospère, et pourra contribuer à offrir de l’emploi à plus de jeunes avec qui, elle travaille déjà pour un avenir meilleur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s