Le Président Joseph Kabila inaugure la centrale hydroélectrique de Matebe/Rutshuru.

coupure symbolique du ruban
coupure symbolique du ruban

(ACP).- Le Chef de l’Etat Joseph Kabila a
patronné ce mercredi 16 décembre, les cérémonies d’inauguration de la centrale hydroélectrique de la bourgade historique de Matebe, érigée dans le territoire de Rutshuru, à la lisière du  parc national des
Virunga, dans le cadre de la conciliation de la conservation de la
nature avec le développement durable.

conduite d'eau
conduite d’eau

Peu avant de procéder à la coupure du ruban symbolique, le Président de la République a tout d’abord tenu à exprimer sa gratitude envers les partenaires ainsi que les ouvriers et travailleurs qui ont mené à bout les travaux.
Il a annoncé la poursuite des actions de reconstruction sur toute
l’étendue de province du Nord-Kivu grâce à la paix recouvrée dont la
consolidation doit l’affaire de tout le monde. Aux filles et fils du
territoire de Rutshuru pour qui l’importance de la paix n’est plus à
démontrer, le Président de la République a recommandé la vigilance
tous azimuts car toutes les actions de la reconstruction en
dépendent.

chutte de la riviere Rutshuru
chutte de la riviere Rutshuru
Hon Dr JPK
Hon Dr JPK

Pour le gouverneur de la province du Nord-Kivu, l’honorable Docteur Julien Paluku, l’achèvement de la centrale de la centrale de Matete, berceau de la libération de la RDC sous Mzee Kabila, constitue une des retombées positives des efforts inlassables consentis par le Chef de l’Etat pour libérer le territoire de Rutshuru de l’occupation de la tristement célèbre rébellion du Mouvement du M23.
« Tout ceci, Excellence n’aurait pas été possible si le territoire de
Rutshuru était encore sous occupation de la rébellion de triste
mémoire », a rappelé l’honorable Docteur Julien Paluku qui a garanti l’appropriation des travaux par la population.

le president Joseph Kabila lors de la ceremonie
le president Joseph Kabila lors de la ceremonie

Dans son intervention, M. Howard Buffet dont la fondation a financé à l’ordre des 22 millions de dollars l’ouvrage a traduit sa gratitude
envers les autorités congolaises ainsi que tous les partenaires de
l’ICCN, de l’Union européenne ainsi que l’Alliance Virunga pour leur
apport consistant à la finalisation, dans un délai record, du projet
si important pour toute la région. A noter qu’il s’agit de cette
même fondation qui a également financé la construction d’une autre
centrale des 450 KW à Mutwanga, au pied du Mont Ruwenzori, dans le territoire de Beni.
Des milliers d’emplois à créer

apres la ceremonie
apres la ceremonie

Du Chef de l’Exécutif provincial au Nord-Kivu au ministre de l’Energie
et Ressources hydrauliques, Jeannot Matadi Nenga, en passant par le
Directeur général de l’Institut congolais pour la conservation de la
Nature, Cosmas Wilungula ainsi que toutes les personnalités abordées, toutes les personnalités ont reconnu les effets induits à générer par le courant électrique à produire.
« Cet investissement va contribuer durablement au confort de la
population et à m’augmentation de la capacité productive de l’économie du Nord-Kivu », a indiqué le Gouverneur Julien Paluku car, a-t-il soutenu, en créant des milliers d’emplois pour les villes et en éclairant les milliers des foyers », la centrale hydroélectrique de
Matebe jouera un rôle important dans l’amélioration des conditions de vie de la population toute entière.

le president Joseph Kabila lors de la ceremonie
le president Joseph Kabila lors de la ceremonie

Espoir pour la relance du tourisme et la sécurisation dans la contrée.
Le ministre du tourisme, Elvis Muttiri wa Bashara a, de son coté salué
la production du courant électrique à partir de la centrale de Matebe
car, selon lui,  ce projet désormais effectif va, à coup sûr,
contribuer à booster le secteur du tourisme. « Avec une fourniture du
courant électrique de bonne qualité, ce sont les conditions
d’hébergement qui vont s’améliorer au niveau des hôtels et le flux des touristes enregistré », a estimé le ministre Mutiri. Il  s’est
également dit persuadé que la centrale hydroélectrique aura des effets sur la création des emplois dans le secteur de l’hôtellerie.
Le ministre Elvis Mutiri a ainsi émis le vœu de voir des projets
analogues être dupliqués dans les autres aires protégées de la RDC.
De son coté, le ministre du Développement rural Eugene Serufuli
Ngayabaseka, la production du courant dans la contrée va certainement contribuer au rétablissement de la sécurité et la réduction du nombre de groupes armés qui écument la sous-région.

le Rais et les ouvrier de Matebe
le Rais et les ouvrier de Matebe

 

JKK à Matebe le 16.12.2015
JKK à Matebe le 16.12.2015

Les jeunes gens qui se font enrôlés dans des milices n’auront plus de
raisons car avec l’implantation annoncée des unités de production les
emplois seront crées. « Il n’aura plus de raisons pour les jeunes de
rester dans la brousse car en plus de l’amélioration des conditions de
vie au village, ils auront du boulot », s’est réjoui le ministre du
Développement rural qui en a profité pour appeler ceux qui trainent
encore les paix dans les maquis à regagner la vie nationale.
Une véritable unité de production du courant électrique
D’une capacité exacte de 13,5 Mégawatts, la centrale de Matebe est une véritable machine de production du courant électrique à transporter dans les quatre axes du territoire de Rutshuru avec une extension sur le territoire de Nyiragongo et une partie de la ville de Goma.

Howard BUFFETT
Howard BUFFETT

L’ouvrage qui a utilisé près de cinq cent ouvriers est constitué d’une
prise d’eau, un canal de déviation, une chambre de mise en charge, un bassin de sédimentation et une conduite forcée sur une hauteur des 81,83 mètres. Le débit par turbine est évalué à 4.470 KW pour une potence du générateur chiffrée 4.370 KW et une vitesse tour des 600 tours par minute.
Il a utilisé 4.720 m3 de béton, 620.640 kg de fer à béton, 1.200
mètres de tuyaux pour conduite forcée et 8 kms de câbles dans l’usine pour des travaux exécutés sur deux ans.
De Matebe, le courant devra être transporté dans les axes
Rutshuru-Bunagana à l’Est,  Rutshuru-Ishasha au Nord-est,
Rutshuru-Nyiragongo-Goma au Sud et Rutshuru-Kiwanja-Kanyabayonga plus
au Nord.
Six autres centrales sont construire au Nord-Kivu pour ainsi élever la
production du courant électrique à 120 Mégawatts avec la possibilité
de créer 100.000 emplois sur toute l’étendue de la Province.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s